• Aria

Les toiles de cirque

Pièce en 1 acte pour 5 personnages dont l'écriture a débuté en 1999 lors d'une résidence au Collectif 12 à Mantes la Jolie achevé en février 2020.


Extrait :


La trapéziste revient habillée d’un costume de trapéziste collant, short et paillettes .

La trapéziste :

- Il est huit passé. On commence ?

Le/la clown.e toujours la tête sous la toile du chapiteau.

Le/la clown.e :

- Allez en piste ! Ce soir… Je serai chat !

Le/la clown.e traverse la scène en jouant le chat.

Le directeur du cirque revient sur ses pas (s’adressant au clown.e) :

- Toi arrête de faire le dingue, tu ne m’amuses pas !

(s’adressant à la trapèzsite)

- Pourquoi faire, MAdemoiselle ?

La trapéziste :

- Le spectacle !

Le directeur du cirque :

- Et pour qui, MAdemoiselle ?

La trapéziste :

- Pour l’homme qui est là !

Le/la clown.e :

- Pour les chats du quartier !

Le directeur du cirque :

- Un seul spectateur ! Surement pas !

La trapéziste :

- Et pourquoi pas ? Si nous en touchons un, nous en touchons cent la fois prochaine.

Le/la clown.e :

- Oh c’est beau !! Elle est belle ! Belle !

Le/la clown.e sort.

Le directeur du cirque : ignorant le/la clown.e

- Mais, Monsieur n’a pas d’amis !

Le passant :

- Ici, non ! Je n’en ai pas. Mais je connais des gens ailleurs !

La trapéziste :

- Je crois d’ailleurs que même quand le public est cent, il n’y a souvent qu’un cœur qui saigne.

Le directeur du cirque :

- Oh lala ! Ça la reprend ! Va plutôt voir si les autres se décident de jouer pour un !

La trapéziste repart.

Le directeur du cirque :

- Dites moi, mon bon monsieur, c’est quoi cette histoire de ville nouvelle ? Il est où le centre ville ?

Le passant :

- Quelle histoire ? Quel centre ville ? Il n’y en a pas, des rues et des immeubles, c’est suffisant pour ce qu’on y fait

Le directeur du cirque :

- Ben, vous y faites quoi ?

Le passant :

- On y dort, pour ceux qui ont la chance d’avoir un travail, ils en partent et y reviennent par le train,.

Le directeur du cirque :

- Et,… les autres ?

Le passant :

- Ils sont chez eux. Je ne les connais pas, je ne les vois pas

Le directeur du cirque :

- Ils ne sortent pas ??

Le passant :

- Je ne crois pas, pas beaucoup. Ils ont trop peur.



Les toiles de cirquepdf

  © Cie MOA